Le télétravail s’étend dans les entreprises

C’est décidé, d’ici fin 2015, plus d’une entreprise sur deux aura déployée le télétravail pour ses employés (selon la synthèse remise au ministère chargé de l’industrie, de l’énergie et de l’économie numérique en mai 2012). Force est donc de constater que 77% des employés français se rendent sur leur lieu de travail chaque jour alors que nos homologues suédois sont près de la moitié, soit 46%, à pratiquer le télétravail. Mais la tendance va certainement s’inverser très prochainement puisque les employés souhaitent pouvoir avoir recours au télétravail. Selon l’Observatoire de la parentalité en Entreprise, sur le plan national, le Volet Salariés du Baromètre 2014 met en lumière 5 enseignements clés:

  • 89 % des salariés considèrent que l’équilibre des temps de vie est un sujet de préoccupation «important» voire «très important».
  • 72 % des salariés disent «manquer de temps» au quotidien.
  • 69 % des salariés considèrent que leur employeur «ne fait pas beaucoup de choses» pour les aider à équilibrer leurs temps de vie.
  • 89 % des salariés estiment que les aider à mieux équilibrer leur temps de vie pourrait avoir un impact important sur la performance économique de l’entreprise.
  • Un quart des salariés indique que leur entreprise valorise le temps de présence au détriment de l’efficacité dans la réalisation du travail.

Le télétravail serait donc plébiscité et permettrait plus de souplesse concernant les horaires de travail.

Par ailleurs, selon une récente étude de l’Observatoire des RH et de la e-transformation, plus d’une organisation sur 2 devrait avoir déployé la mise en place du télétravail d’ici la fin de l’année 2015. Les résultats en Page 30 relatifs à la question: “Pour favoriser le télétravail et le nomadisme, les dispositifs suivants ont-ils été déployés ?” nous montrent que:

  • La mise en place d’infrastructures de connexion à distance est en croissance de 6 points tout comme le BYOD qui gagne 7 points.
  • Les autres dispositifs sont remarquablement stables par rapport à 2013.
  • Encore une fois ce sont les outils qui se mettent en place plutôt que l’évolution en profondeur des pratiques.

Il existe aujourd’hui des mesures limitant chaque jour un peu plus les contraintes « techniques » liées au télétravail (outils à disposition, sécurité, etc.). Le processus est enclenché, il est important maintenant  de faire (vraiment) évoluer les mentalités au sein de l’entreprise ; y compris celles des managers intermédiaires…

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *