Il serait temps de mettre la France au télétravail (partie 2)

Suite de l’article: Il serait temps de mettre la France au télétravail

D’ailleurs, en ce qui concerne les interactions sociales, une solution équivalente à Twitter pour discuter entre employés (ou un Skype), est, je pense, l’idéal aussi bien pour bosser que pour blaguer entre collègues comme si on était à côté de la machine à café.

D’une manière générale, j’ai pu observer que les gens sont sérieux quand ils bossent. Ils veulent bien faire leur boulot et s’ils sont motivés, pas stressés et s’ils se sentent appréciés, ils ne comptent pas leurs heures. Faites confiance à vos collaborateurs et à leur intelligence. Les tire-au-flan sont en réalité peu nombreux et ne feront pas illusion très longtemps même en “travaillant” de chez eux.

Avec les outils que nous avons maintenant… Les ordis, les téléphones portables, le haut débit, la VoIP, les emails…etc., il n’y a rien qui peut faire barrage à la transformation d’un emploi de bureau traditionnel en emploi en télétravail. Alors amis employeurs, si vous me lisez, je vous en conjure… Prenez un peu de temps pour vous poser la question et si la réponse est positive, proposez cette option à vos employés. Des milliers de personnes (dont moi) travaillent déjà depuis chez eux et globalement, les retours sont très positifs à tous les niveaux.

Il n’est pas forcé que ce soit un temps plein en télétravail… Vous pouvez commencer avec 1 ou 2 jours par semaine. Je suis certains que vous ferez des heureux et que la qualité du travail sera au rendez-vous. Encore plus fort, vous aurez ainsi contribué à rendre le monde meilleur en soulageant les trains, les routes, la pollution, le stress et les dépenses de notre société.

Pour compléter cette réflexion, je vous invite à lire les 2 articles suivants :

Retrouvez la première partie de l’article ici

Retrouvez l’intégralité de l’article ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *