Attirer les actifs grâce au télétravail pour éviter la désertification ?

[fullwidth backgroundcolor=”” backgroundimage=”” backgroundrepeat=”no-repeat” backgroundposition=”left top” backgroundattachment=”scroll” video_webm=”” video_mp4=”” video_ogv=”” video_preview_image=”” overlay_color=”” overlay_opacity=”0.5″ video_mute=”yes” video_loop=”yes” fade=”no” bordersize=”0px” bordercolor=”” borderstyle=”” paddingtop=”20px” paddingbottom=”20px” paddingleft=”0px” paddingright=”0px” menu_anchor=”” equal_height_columns=”no” hundred_percent=”no” class=”” id=””][imageframe lightbox=”no” style_type=”none” bordercolor=”” bordersize=”0px” borderradius=”0″ stylecolor=”” align=”center” link=”” linktarget=”_self” animation_type=”0″ animation_direction=”down” animation_speed=”0.1″ class=”” id=””] [/imageframe][/fullwidth][fullwidth backgroundcolor=”” backgroundimage=”” backgroundrepeat=”no-repeat” backgroundposition=”left top” backgroundattachment=”scroll” video_webm=”” video_mp4=”” video_ogv=”” video_preview_image=”” overlay_color=”” overlay_opacity=”0.5″ video_mute=”yes” video_loop=”yes” fade=”no” bordersize=”0px” bordercolor=”” borderstyle=”” paddingtop=”20px” paddingbottom=”20px” paddingleft=”0px” paddingright=”0px” menu_anchor=”” equal_height_columns=”no” hundred_percent=”no” class=”” id=””][fusion_text]

Attirer les actifs grâce au télétravail pour éviter la désertification ?

C’est en effet le pari de certaines collectivités comme le pays de Murat où une quinzaine de télétravailleurs se sont installés. La communauté de communes du Cantal leur a fourni un logement ponctuel et provisoire pendant la phase de maturation de leur projet puis un logement «passerelle» pendant un an. Le télétravail est ainsi déployé pour attirer de nouveaux actifs et l’enjeu est important pour ce territoire que la désertification rurale a touché de plein fouet : il comptait 12.000 habitants dans les années 50 contre 6000 habitants en 2012…

Le Cantal n’est pas un cas isolé et des initiatives similaires se multiplient dans le Massif central, l’Ardèche ou encore la Bretagne entrainant la construction de télécentres où ces télétravailleurs peuvent venir travailler dans des conditions optimales. Bien que pour l’instant les indépendants soient les plus nombreux utilisateurs de cet immobilier de travail, les salariés en mode télétravail devraient être également de plus en plus nombreux dans les années à venir.

Les télécentres ou tiers-lieux apparaissent comme une solution efficace pour repeupler des zones rurales désertées et permettent ainsi de faire ou de refaire vivre l’économie résidentielle et donc des commerces de proximité.

Source : Le Figaro

[/fusion_text][/fullwidth]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *