Les déplacements qui polluent le moins sont ceux que l’on évite

À l’origine du concept Relais d’Entreprises, l’intuition que la non-mobilité peut être la meilleure réponse à la congestion des routes, à la pollution urbaine et une réflexion de fond sur les nouveaux modèles d’organisation rendus possibles par la révolution numérique. 

Gain de temps et de pouvoir d’achat, meilleur équilibre de vie et amélioration de la qualité de l’air : depuis 2012, le credo de notre PDG fondateur Dominique Valentin est que les déplacements qui polluent le moins sont ceux que l’on évite… 

Il se trouve que c’est aussi le titre de la tribune publiée par Olivier Blond (Président de l’association Respire, dédiée à l’amélioration de la qualité de l’air) et Frédéric Leonhardt (Urbaniste et praticien des transformations urbaines et territoriales) que nous vous invitons à découvrir.

« Les déplacements qui polluent le moins sont ceux que l’on évite »

La loi sur la mobilité fait l’impasse sur la nécessité de réinventer la ville déplorent, dans une tribune au « Monde », Olivier Blond, spécialiste de la qualité de l’air, et Frédéric Leonhardt, urbaniste, qui expliquent qu’il faut repenser l’aménagement des territoires.

La loi d’orientation sur les mobilités (LOM), déjà approuvée par le Sénat, a été votée le 18 juin par l’Assemblée nationale. Malgré certaines avancées bienvenues et parfois obtenues de haute lutte, cette loi fait toutefois l’impasse sur un point essentiel qui marque une contradiction avec les enjeux de notre époque.
Le problème est évident dès la deuxième phrase du texte : ce dernier pose que la mobilité « est le premier facteur d’émancipation individuelle, de cohésion sociale et territoriale ». L’objectif est de la faciliter, de l’encourager.
Bien entendu, la liberté de se déplacer est un enjeu fondamental. Mais aujourd’hui, en France, l’enjeu n’est plus là. Il est dans le fait que la quasi-totalité des citoyens sont obligés de se déplacer pour aller au travail, pour faire leurs courses ou pour mener leur vie sociale. 

Lire La Tribune sur le site du Monde https://www.lemonde.fr/idees/article/2019/06/23/les-deplacements-qui-polluent-le-moins-sont-ceux-que-l-on-evite_5480244_3232.html 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *