ADN

Relais d’Entreprises : une alternative au travail à domicile, aux déplacements polluants et une solution pour l’attractivité des territoires !

A l’heure actuelle, un salarié qui travaille à la maison est un frein pour les entreprises françaises et un entrepreneur a besoin de sortir de l’isolement et de rencontrer du monde pour développer son activité professionnelle.

Relais d’Entreprises offre, au plus près de l’habitat, des bureaux meublés au design soigné avec une connexion internet haut débit sur des territoires dortoirs situés en zones rurales et périurbaines. Proposés à usage flexible, cette nouvelle forme d’immobilier est adaptée aux salariés autorisés à télétravailler et aux entrepreneurs désireux de sortir de l’isolement dans un cadre propice au développement de leurs activités.

Relais d’Entreprises souhaite faire en sorte que les bassins de vie deviennent des bassins d’emplois et notamment dans les campagnes rurales et urbaines.

Les tiers-lieux Relais d’Entreprises permettent de rapprocher l’emploi de l’habitat pour soutenir l’économie résidentielle tout en redonnant du pouvoir d’achat aux salariés et en contribuant à la réduction de l’impact des déplacement pendulaires sur l’environnement et sur la qualité de vie.

 

 

 


« Parce que les déplacements les moins polluants et les plus rapides sont ceux qui ne se font pas »


En effet, à l’ère du numérique, le constat est qu’un métier sur deux peut se pratiquer à distance. De plus, la présence d’un collaborateur dans l’entreprise n’est pas obligatoirement un gage d’efficacité. Des études démontrent même que des salariés en mode télétravail sont plus performants que ceux qui arrivent stressés après plus de 45 minutes passées dans les transports.

Le combat de Relais d’Entreprises se tourne également en faveur du rééquilibrage des territoires et de la non-mobilité. En effet, il est important de rationaliser la surface de bureaux située en centre ville, qui n’est par ailleurs occupée qu’à 60%, pour libérer des mètres carrés qui pourraient être aménagés différemment (logements sociaux ou espaces verts par exemple).